Ouverture de la 6ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est

Mgr. Unda Yemba Gabriel présidant les travaux de la 6eme de la Conférence Annuelle du Congo Est. Photo. Chadrack Londe

Les travaux de la 6ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est ont été ouverts officiellement ce mardi à Kindu par l’évêque de la Région Episcopale du Congo Est.
Les travaux se déroulent à l’église locale Tokolote Moto Moto dans le District Ecclésiastique de Kindu Nord.
Présidée par le Bishop UNDA YEMBA Gabriel, l’ouverture de ces assises a connu la participation des autorités politico-administratives du Maniema, parmi elles le Gouverneur ad intérim du Maniema (le Ministre de l’intérieur), le Maire adjoint de la ville et le Bourgmestre de la Commune de Mikelenge.

Culte d’ouverture
Thèmes de la prédication du jour : « la prière est l’arme d’un Chrétien »

Après avoir fait les résumés des lectures faites dans Esaïe 61 :1-4, Actes 2 :41-42, Luc 4 : 18-19, le prédicateur du jour, Mgr. Unda Yemba Gabriel, a dénoncé le comportement de certaines personnes qui veulent toujours s’entre accuser. Il dit que l’évêque n’est pas là pour recevoir des accusations. Il dit que les Pasteurs ne prient plus pour demander à Dieu et obtenir le changement de comportement d’une personne. Il n’est plus temps d’accuser notre prochain. Au lieu de gaspiller notre énergie dans des accusations, le mieux serait que nous puissions nous concentrer sur la reconstruction de l’église.

Dans trois ans, nous allons réaliser 100 ans, nous devons grandir et éviter des accusations pour détruire les autres. Vous qui êtes accusé souvent, vous devez aussi faire un examen de conscience pour que vous puissiez changer. D’ailleurs si on avait le système congrégationniste qui consiste en l’élection des pasteurs par les églises, beaucoup d’entre les pasteurs ne pouvaient pas avoir d’affectation. Vous devez prier pour les autres, prier pour obtenir leur changement, nous devons adresser une bonne prière à nos semblables.

Nous devons aussi prier pour ceux qui dirigent ce pays ou tout ceux qui ont des responsabilités partout où nous sommes.

Je l’ai dit à Kisangani, ceux qui accusent les autres auprès de l’Evêque, à quoi ils s’attendent en principe ? à quoi vous vous attendez ? que l’évêque vous aime vous seulement et pas les autres ? je dispose de toutes vos lettres d’accusation.

Je vous promets que si vous accusez quelqu’un dans l’espoir qu’il soit changé par l’évêque, je ne le changerai pas. Que voulez-vous au finish ? que je puisse l’amener là où cette personne va encore détruire ? par contre, je pourrais me permettre de déplacer celui que vous jetez des fleurs pour qu’il aillent changer là où les choses ne marchent pas.

C’est pour vous exhorter d’éviter des accusations non fondées.

Si vous ne donnez pas à Dieu, si vous ne priez pas, les choses ne peuvent pas changer. Je prie beaucoup pour que dans les prochaines conférences, nous puissions venir à la Conférence avec zéro dossier. Nous devons éviter de nous accuser injustement. Ce comportement se généralise de plus en plus. Si le dirigeant n’est pas sage, il risque de chasser tout le monde avec les accusations infondées. Nous devons prier pour que cette conférence soit modèle et qu’elle puisse préparer la prochaine conférence. Ne cherchez pas obtenir l’exclusion de votre proche, parce que vous-même, vous ne pouvez pas travailler partout. C’est l’apport de chacun qui nous permet de faire avancer l’œuvre de Dieu. C’est seulement ce que nous plantez que nous allons récolter. On ne peut pas planter le riz et espérer de récolter le maïs.

Notre Dieu est miracle, il peut mettre dans quelqu’un l’intelligence hors du commun. A l’époque des téléphones filaire, un fou se promenait un morceau de bois comme téléphone pour communiquer. Les gens se moquaient de lui pensant que cela ne pouvait pas être possible. Aujourd’hui, on peut communiquer avec des téléphones sans fil, comme pour dire que le fou présageait l’invention des téléphones sans fil.

Dieu connaît comment il fait de tout le monde. En donnant du travail à quelqu’un, Dieu sait d’où va venir la sagesse de ce dernier pour gérer les responsabilités qui lui ont été données. Ne méprisons donc personne dans tout ce qu’il fait.

Tout ce que vous avez entendu et ne pas entendu que le Saint agisse pour que vous puissiez changer.

Que Dieu bénisse sa parole

Amen

Cérémonie d’ouverture
Dans son discours d’ouverture  le Bishop UNDA a appelé la Centrale Électorale de la RDC  à multiplier des séances de sensibilisation et de vulgarisation de la machine à voter que le Bishop appelle *Imprimante* dans tous les recoins de la province du Maniema.

En sa qualité du modérateur de L’ECC nationale, Mgr. Unda a démenti officiellement l’appartenance des Protestants à un parti politique qui aurait été créé pour le compte des confessions religieuses.

Mgr. Unda a enfin lancé un message de paix a toute la population du Maniema et de la RDC. Il demande à tout le monde de prier pour les Autorités afin qu’elles aient la sagesse de gérer le peuple de Dieu.

Docteur Papy Omeonga, Ministre de l’intérieur et sécurité de la province du Maniema et Gouverneur ad intérim. Photo Chadrack Londe.


Le Ministre de l’intérieur qui assume les fonctions du Gouverneur ad intérim, a appelé l’église à prier pour le processus électoral en RDC.

ALLOCUTION PRONONCEE PAR MGR UNDA YEMBA Gabriel, EVEQUE DE L’ECC/81ème C.M.U.C.E.,  A LA CONFERENCE ANNUELLE 2017-2018 A KINDU

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Maniema

Révérends Surintendants de District,

Révérends, Membres de la Conférence Annuelle,

Mesdames et Messieurs les Délégués laïcs,

Distingués Invités, à vos titres et qualités tout protocole respecté,

Au nom de notre Région Episcopale du Congo Est, il nous importe de prime abord, de nous acquitter d’un triple et agréable devoir moral.

Avant tout, nous vous souhaitons collectivement la chaleureuse bienvenue ici à Kindu où se tiendront les assises de cette Conférence Annuelle 2017-2018. C’est le moment de sympathiser avec les Délégués pasteurs et laïcs venus d’autres coins de la Ville de Kindu pour avoir effectué avec peine un long trajet en route,  en pirogue, à pieds ou autres moyen ; il en est de même et surtout de notre frère venu des USA pour participer avec nous à ces assises.

Par la suite, nous exprimons tout naturellement nos vifs remerciements à Dieu, notre Père Céleste qui nous offre chaque année l’opportunité de nous rassembler ainsi pour évaluer l’accomplissement des tâches qu’il nous a confié dans son champ.

Lire la suite du discours de Mgr. Unda Yemba Gabriel


Travaux de la Conférence

Après une courte pause, les assises proprement dites ont commencé avec la vérification du quorum des délégués.

Cette activité s’est poursuivie jusque le soir à 18 heures.

Fin de la journée.

Autres annonces

La Conférence Annuelle du Congo Est est honorée par la participation de :
– Monsieur GEORGES HOWARD, Directeur   de GENERAL BOARD OF GLOBAL MINISTRIES qui est venu des USA.

-Docteur Jacqueline LOHAHE, qui s’occupe des préparatifs du centenaire de l’église méthodiste unie au Congo Est.

ces invités prennent pleinement part aux assises de la 6ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est.

La Conférence Annuelle du Congo Est est l’une des trois conférences de la Région Episcopale du Congo Est. Se trouvant dans la Province du Maniema (Est de la RD Congo), la CACE est composée de 7 Districts dont Kindu Nord et Sud, Kalima, Kasongo-Samba, Punia, Tunda et Kibombo. Plus de 300 délégués prennent part à ces assises de 2018.

Laisser un commentaire (Compte Facebook requis)
The following two tabs change content below.
Journaliste de carrière, Chadrack Londe est actuellement Communicateur de la Conférence Annuelle du Congo Est. Il rédige les mises à jour pour la Région Épiscopale du Congo Est et s'occupe de la Gestion de ce site Web. Coordonnées : +243975979689, conferenceannuelleducongoest@gmail.com
Partagez ceci sur les médias sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.